Évaluation du dispositif CONVERGENCE

Évaluation du dispositif CONVERGENCE

NOM DE LA MISSION : Évaluation du dispositif CONVERGENCE

Nom du client : Emmaüs Défi
Date :
2017-2018
Consultant en charge :
Xavier Roussinet

Présentation du contexte

Créée en 2007 dans la foulée de la crise du Canal Saint-Martin, l’association Emmaüs Défi s’est fixée comme ambition d’expérimenter et de mettre en œuvre des dispositifs innovants de lutte contre la grande exclusion, en particulier dans une logique de post-urgence : c’est dans ce contexte que l’association a notamment créé un chantier d’insertion adapté à des personnes ayant connu un parcours de rue.

Après plusieurs années de fonctionnement de ce chantier d’insertion, Emmaüs Défi a proposé à ses partenaires d’approfondir son positionnement original via un dispositif expérimental permettant de consolider ses partis-pris pédagogiques et de renforcer ses moyens d’action ; c’est ainsi que l’expérimentation CONVERGENCE a vu le jour avec, notamment, le soutien du Ministère de l’Emploi et du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Fort de son bilan, et avec notamment le soutien de la Ville de Paris, ce dispositif a ensuite été déployé à plus grande échelle et, au terme de 2 années de mise en œuvre de sa version étendue, il est apparu nécessaire de procéder à une évaluation externe, confiée à Opus 3 et à (IM)PROVE.

Outre mesurer les impacts sur les bénéficiaires et les partenaires du projet, la démarche d’évaluation devait également permettre de revisiter la pertinence et la cohérence des différentes « briques » constitutives du dispositif.

Réponse apportée / Méthodologie d’intervention :

De manière générale, la démarche d’évaluation a cherché dans un premier temps à caractériser les publics concernés par l’action de CONVERGENCE puis à mesurer les effets du dispositif pour ces personnes, que ce soit en termes de stabilisation, d’accès à l’emploi et/ou à un logement, d’accès aux droits, de résolution de difficultés ayant un impact sur leur employabilité, etc.

Par ailleurs, articulée avec un travail de recherche conduit en parallèle sur la mesure des coûts évités au travers du dispositif, l’évaluation avait également pour ambition de produire des éléments d’analyse du modèle économique du dispositif et, en particulier, d’analyser la cohérence des moyens mobilisés au regard de l’ambition recherchée.

Cette démarche a été rendue possible par la mise en œuvre d’un système homogène de saisie des données, élaboré par les évaluateurs au moment du démarrage de la démarche et renseignée par les équipes pendant tout l’exercice 2017.

En parallèle, une série d’entretiens ont été conduits avec les principaux financeurs et parties prenantes externes de CONVERGENCE afin de recueillir leur avis concernant les éléments de positionnement, de fonctionnement et de dimensionnement du dispositif.