Diagnostic territorial de l’aide à domicile pour les personnes âgées dépendantes et les personnes handicapées

Diagnostic territorial de l’aide à domicile pour les personnes âgées dépendantes et les personnes handicapées

Diagnostic territorial de l’aide à domicile pour les personnes âgées dépendantes et les personnes handicapées

Clients : Métropole du Grand Lyon
Consultant en charge : Xavier Roussinet

Présentation du contexte :
Créée le 1 janvier 2015, la Métropole de Lyon s’est vue confiée un an plus tard par la Loi ASV la responsabilité d’autoriser et de contrôler l’activité des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) agissant au bénéfice de personnes âgées dépendantes et/ou de personnes en situation de handicap : à l’échelle de la Métropole, ce sont de l’ordre de 200 structures qui sont concernées par ce nouveau régime de l’autorisation.

Dans ce contexte, l’objectif principal du diagnostic territorial est d’analyser finement, à l’échelle de la Métropole comme au niveau des territoires infra-métropolitains :

  • L’offre de service et la structuration actuelle des SAAD dont l’activité concerne les personnes vulnérables
  • Les besoins et les usages des personnes en perte d’autonomie et leur niveau de couverture et de satisfaction par l’offre existante

Au-delà de mieux caractériser les besoins et l’offre et de les faire dialoguer ensemble, il s’agit également de faire émerger des préconisations visant à améliorer la prise en charge des personnes concernées, dans le respect des contraintes budgétaires de la Métropole mais également des capacités à agir des SAAD du territoire.

Réponse apportée par le cabinet :
La démarche mise en œuvre a reposé sur 3 grandes étapes successives :

  • Une étape de caractérisation des SAAD et de leurs offres :
    Objectifs : mise à plat et objectivation des situations des SAAD et de leurs enjeux, mobilisation des partenaires et acteurs du domicile sur le territoire métropolitain, identification d’une première typologie des SAAD…
  • Une étape d’étude des usages et des besoins :
    Objectifs : mise en perspective de l’offre disponible sur le territoire métropolitain avec les besoins et situations rencontrés par les bénéficiaires, approfondissement des analyses conduites au niveau de l’offre…
  • Une étape de mise en perspective :
    Objectifs : co-construction des solutions avec ceux qu’elles concernent (les services de la Métropole, les SAAD, les partenaires institutionnels…), définition de priorités de travail, identification des leviers d’action…

Placée sous l’autorité d’un Comité de pilotage réunissant les élus et les techniciens concernés au sein de la Métropole et d’un Comité des partenaires réunissant une quarantaine d’acteurs du domicile sur le territoire métropolitain, cette méthodologie en 3 étapes successives, résolument participative, entendait donner une large place à la concertation et à la mise en perspective du diagnostic afin de faire émerger des préconisations qui soient les plus co-construites et partagées possibles.